En ce début de saison 2, l’agence n’est pas sortie de ses difficultés financières, et la situation est très préoccupante. Nos agents cherchent un sauveur… Ce sera Hicham Janowski, jeune patron millionnaire qui vient de revendre son site de rencontres. Andréa l’a convaincu d’investir chez ASK.
Mais derrière la success-story, il y a un homme caractériel qui ne connaît rien au métier. Le soulagement est donc de courte durée ! Soumis aux pressions contradictoires de leur nouveau patron qui joue avec leurs nerfs, Andréa, Mathias, Gabriel et Arlette tentent de garder le contrôle de leur agence, de leurs clients hauts en couleur… et, surtout, de leurs vies personnelles toujours aussi chaotiques et passionnantes.

 

Sarah Suco passe derrière la caméra en réalisant son premier court-métrage « La nourrice ». Ce huis-clos est une adaptation subtile de la scène « Enfants » tirée de la pièce « La réunification des deux Corées » créé pour le théâtre par Joël Pommerat.

Si Sarah apprécie particulièrement les créations de Joël Pommerat, ici la thématique qu’elle a eu envie d’explorer, c’est la folie… La folie qu’on ne voit pas, celle qu’on ne perçoit pas au premier abord : la folie ordinaire en quelque sorte, mais qui peut façonner des vies. Sarah Suco imagine cette émotion pour la mettre en images au-delà du dialogue. Elle cherche à filmer les regards, l’ineffable…

Une première expérience de réalisation qui lui permet d’éprouver chacune des étapes techniques de la mise en scène, et de faire ses armes avant de passer à la réalisation de son premier long-métrage « Les voeux »,  actuellement en développement chez Mon Voisin Productions.

Aude Thiérard